Revue de Presse #101 du Capitaine
Revue de Presse

Revue de Presse #101 du Capitaine

4 min. de lecture

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.

De la fin des dinosaures à TotalÉnergies, une histoire des records de CO₂

© Chris LeBoutillier – Unsplash

Dans une nouvelle étude publiée au sein de la revue Science début décembre, on apprend notamment que la concentration actuelle de CO₂, liée aux émissions de gaz à effet de serre anthropiques, est inédite depuis au moins 14 millions d’années. Cette recherche, menée par le consortium CenCO2PIP (The Phanerozoic CO2 Proxy Integration Project), démontre qu’en 2023 on devrait atteindre 419 ppm (partie par million), dépassant les estimations précédentes. La rapidité avec laquelle nous retrouvons ces niveaux de CO₂ est sans précédent, surpassant même l’impact de l’astéroïde qui a éradiqué les dinosaures il y a 66 millions d’années. Les projections suggèrent que d’ici quelques décennies, nous pourrions atteindre 480 ppm, des valeurs comparables à celles de l’optimum du Miocène il y a 16 millions d’années. Les conséquences à long terme de ces émissions rapides sont inquiétantes, avec un réchauffement potentiel de 5 à 8 °C au-delà de l’ère industrielle, persistant sur des siècles voire des millénaires. La nécessité d’agir pour réduire les émissions de CO₂ devient cruciale pour éviter des scénarios catastrophiques.

Le monde n’a jamais autant brûlé autant de charbon !

© Agnormark – Adobe Stock

Malgré les appels à abandonner les énergies fossiles et notamment le charbon à la COP28 à Dubaï, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a indiqué la semaine dernière que le monde connaît une hausse record de la consommation de charbon en 2023 dépassant ainsi le précédent record de 2022. L’Asie demeure le principal consommateur de charbon, avec une augmentation significative en Chine (+4,9 %), en Inde (+8 %) et en Indonésie (+11 %). En revanche, la consommation ralentit en Europe (-23 %) et aux États-Unis (-21 %). Cause de cette baisse de consommation : la transition vers des sources d’énergie plus propres. (À noter qu’en raison du conflit russo-ukrainien, l’AIE reconnaît la difficulté à prévoir la consommation de charbon en Russie). Toujours selon l’AIE : « la consommation de charbon devrait atteindre son pic en 2023 » (comme ce devait être le cas en 2022). Elle incite également les producteurs d’énergies renouvelables à « pousser la consommation mondiale de charbon sur une trajectoire descendante » et estime qu’un déclin mondial de la consommation de charbon à partir de 2024 devrait commencer.

La neutralité carbone, un objectif compliqué à atteindre pour les entreprises

© American Public Power Association – Unsplash

Malgré les engagements de près de 90 % de l’économie mondiale pour la neutralité carbone d’ici 2050, le think tank Net Zero Tracker souligne que seules quelques grandes entreprises ont des plans crédibles pour y parvenir. Des divergences dans les données sur les émissions, provenant d’une étude de Clarity AI sur plus de 850 entreprises, mettent en lumière la complexité du contrôle des émissions de gaz à effet de serre. Des erreurs humaines et des méthodologies incohérentes contribuent à des écarts, soulignant la difficulté à évaluer avec précision le bilan carbone des entreprises. Tandis que des initiatives légales, telles que la directive européenne CSRD, visent à accroître la transparence des entreprises en matière de responsabilité sociétale, cet article tend à rappeler que la compensation carbone est un levier de contribution, mais qu’elle ne doit pas être considérée comme une solution miracle. La priorité reste la réduction des émissions.

COP28 : Toujours pas de réglementations pour les crédits carbone

©cop28.com

Une semaine après la fin de la 28ème Conférence des Parties sur le climat à Dubaï aux Emirats-Arabe-Unis, Capitaine Carbone revient sur l’un des plus gros échec de cette COP28 pourtant passé inaperçu : la régulation des crédits carbone. Dans cet article décryptage, retrouvez comment les négociations autour de l’article 6 de l’accord de Paris ont été (une nouvelle fois) le théâtre d’un échec retentissant. Quels enjeux autour de cet article 6 se jouent au sein des COP ? De quoi s’agit-il concrètement ? Pourquoi est-il si difficile de parvenir à un consensus ? Le Capitaine vous explique tout.

Vous aimerez aussi

Revue de Presse #121 du Capitaine

Revue de Presse #121 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #120 du Capitaine

Revue de Presse #120 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #119 du Capitaine

Revue de Presse #119 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.