Revue de Presse #92 du Capitaine
Revue de Presse

Revue de Presse #92 du Capitaine

3 min. de lecture

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.

Autoroute Castres-Toulouse : “Je connais beaucoup de patrons qui sont contre” au nom de l’écologie, l’entreprise Missègle dit non à l’A69

Par CreativePhotography


Malgré une opposition marquée par des protestations et des grèves de la faim, le chantier de l’autoroute entre Castres et Toulouse sera mené “jusqu’à son terme” annonce le ministère des Transports, lundi 16 octobre. Décidé en 1994, l’A69 devrait voir le jour en 2025 et permettrait aux usagers d’économiser 25 à 35 minutes sur un temps de trajet d’environ 1h20 entre Castres et Toulouse. Jugé inadapté aux besoins de mobilité du sud du Tarn et catastrophique sur le plan environnemental par certaines associations (La Voie Est Libre, Attac, Les amis de la terre, France nature environnement, etc.), c’est au tour des entreprises de la région de s’opposer fermement au projet. Parmi elles, l’entreprise Missègle spécialisée dans le travail des fibres naturelles et à sa tête, la PDG Myriam Joly, a expliqué pourquoi elle a refusé de soutenir le projet autoroutier au travers d’une tribune signée par plusieurs centaines de chefs d’entreprise de la région. “530 patrons qui ont signé contre 12 000 au total, ça fait 4%”, explique Myriam Joly. “Je ne dis pas que tous les autres sont forcément contre, mais on ne peut pas se servir de ce chiffre pour prétendre que toutes les entreprises du Tarn sont favorables à l’A69. Personnellement, je connais beaucoup de chefs d’entreprises qui sont contre, mais qui n’osent pas le dire”.

Etude | La fiscalité environnementale : les enjeux fiscaux face à la neutralité carbone #02

Par Eve-Marie Bodet

Publié dans Carenews par le groupe international spécialisé dans l’audit, la fiscalité et le conseil comptable Mazars, cet article met en évidence une étude sur l’état des lieux du cadre réglementaire et fiscal qui vise à encourager la contribution à la neutralité carbone des entreprises. Au-delà de souligner les évolutions législatives récentes, dont le paquet européen “Ajustement à l’objectif 55”, la loi de finances 2023 ou encore la loi EnR du 10 mars 2023, l’article résume, dans un contexte de préoccupations environnementales croissantes, les réflexions actuelles posées par l’étude, comme l’introduction d’une taxe aux frontières, l’extension de la composante carbone, et le renforcement du principe “pollueur-payeur”. Pour en savoir davantage et prendre connaissance du rapport dans sa totalité, téléchargez l’étude juste ici.

Les crédits carbone constituent une opportunité unique pour l’Afrique

Par Maciej Czekajewski

Alors que le continent africain est l’une des régions du monde les plus frappées par le réchauffement climatique, les crédits carbone constituent de plus en plus, une opportunité unique pour l’Afrique d’accélérer son développement économique tout en luttant contre le changement climatique. L’intérêt de ces unités de réduction certifiée des émissions réside principalement dans leur capacité à générer des revenus pour les États africains. Selon l’Initiative pour les marchés du carbone en Afrique (ACMI), les pays africains pourraient mobiliser jusqu’à 6 milliards de dollars par an grâce à ces crédits, ce qui représente une entrée d’argent significative pour le continent. Enfin, les crédits carbone incitent les entreprises à investir dans des initiatives d’énergies renouvelables, ce qui crée des emplois et stimule le développement économique du continent.

Fends la bise : cette entreprise lyonnaise peut presque tout livrer à vélo

Par deliris

Cette semaine, le Progrès et Ebra Groupe mettent à l’honneur l’entreprise de livraison à vélo cargo Fends la bise. Tous les matins, ce sont une quinzaine de coursiers qui partent aux quatre coins de la métropole lyonnaise. Pour Maxence Sarazin, cofondateur de Fends la bise, cette initiative éviterait quotidiennement les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 20 camionnettes de livraisons qui rouleraient 45km. Pochettes de sang, paniers de légumes, machine à laver, à l’aide de vélos cargo adaptés, les coursiers de Fends la bise peuvent tout transporter. Cette initiative représente une alternative aux transports de marchandises dans les métropoles.

Vous aimerez aussi

Revue de Presse #121 du Capitaine

Revue de Presse #121 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #120 du Capitaine

Revue de Presse #120 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #119 du Capitaine

Revue de Presse #119 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.