Revue de Presse #65 du Capitaine
Revue de Presse

Revue de Presse #65 du Capitaine

4 min. de lecture

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.

RSE : 6 conseils avant de se lancer dans un bilan carbone

Image par Foundry Co de Pixabay

De plus en plus d’entreprises souhaitent réaliser un bilan carbone. Parfois même, elles y sont contraintes. C’est le cas par exemple des collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants, des établissements publics de plus de 250 agents et des entreprises de plus de 500 salariés. Mais alors quelles sont les bonnes (ou mauvaises) raisons de se lancer ? Pour y répondre la fondatrice de NO²W, Nina Donard, revient sur 6 conseils avant de se lancer dans l’établissement d’un bilan carbone. NO²W est une organisation certifiée dans la réalisation de diagnostics et de préconisations environnementales pour accompagner les entreprises dans leur démarche de transition écologique.

ENGIE : DES ACTIONNAIRES DEMANDENT DES COMPTES À ENGIE SUR SES ENGAGEMENTS POUR LE CLIMAT

Image par Florian Pircher de Pixabay

Dans une lettre envoyée la semaine dernière, une vingtaine d’actionnaires dont La Banque Postale AM ou encore Candriam réclament à ENGIE de publier davantage de détails sur son plan climat. L’objectif ? Faire en sorte qu’ENGIE contribue à la neutralité carbone en s’alignant sur l’Accord de Paris de limiter le réchauffement climatique à +1,5°C. Concrètement, cette résolution actionnariale (regroupant moins de 2% de son capital), enjoint la firme française à soumettre au vote ses progrès sur sa stratégie climatique lors de son assemblée générale. Les actionnaires demandent également plus de transparence sur les objectifs de stockage de GES (gaz à effet de serre), sur l’évolution du mix énergétique ou encore sur la stratégie de compensation carbone du groupe. Cette demande montre une nouvelle fois la pression croissante sur les entreprises pour agir en faveur de l’environnement et respecter les objectifs de neutralité carbone.

1er outil d’évaluation de l’empreinte carbone des vignobles

L’IFV espère d’ici 2 ans proposer un Ges&Vit complet, intégrant la vinification, le conditionnement, et le transport des vins. – crédit photo : IFV

L’Institut français de la vigne et du vin (IFV) a annoncé son nouvel instrument d’évaluation d’émissions de GES. Baptisé GES&VIT, cet outil en ligne permet aux viticulteurs de calculer l’empreinte carbone de leur exploitation viticole. Concrètement, le calculateur prend en compte le stockage du carbone, les émissions directes de N2O et de CO2 relative à l’exploitation des champs, ainsi que toutes les émissions indirectes liées à la fabrication des intrants (carburant, fertilisants, semences, phytos…) et au transport des salariés. Pour Sophie Penavayre, experte environnement de l’IFV, le périmètre évalué constitue environ 20 % des émissions de GES du secteur. Au-delà d’estimer l’empreinte carbone, GES&VIT permet aussi de comparer différents modes de conduite et de réaliser des simulations de modifications de pratiques.

Cette entreprise française permet de régénérer des forêts grâce à la blockchain

Image par Siggy Nowak de Pixabay

Nous vous en avons déjà parlé dans cet article. Et si la technologie blockchain pouvait aider à la sauvegarde des forêts ? C’est en tout cas le pari qu’a fait la start-up française Carbonable. La plateforme propose une solution pour mettre en relation entreprise, particulier, collectivité avec des porteurs de projets de régénération de la nature, en transférant ou en achetant des crédits carbone sous forme de NFT. Pour Guillaume Letti et Ramzi Laieb fondateur de Carbonable, la contribution à la neutralité carbone peut être exploitée sous le prisme commercial. “Le business va atteindre des sommets dans les années à venir du fait des politiques environnementales qui poussent les entreprises à œuvrer pour la neutralité carbone ». Le marché relativement récent comporte cependant plusieurs risques notamment en termes de transparence et de traçabilité. Pour remédier à cela, la technologie blockchain offre donc aux investisseurs et aux porteurs de projets une meilleure visibilité et un meilleur suivi, tout en réduisant les marges et les commissions.

Disparition du glaciologue Claude Lorius 

Le glaciologue Claude Lorius lors d’un photocall pour le film « La Glace et le Ciel » au 68e Festival de Cannes, le 23 mai 2015.  BERTRAND LANGLOIS / AFP

Pour conclure cette 65ème revue de presse, Capitaine Carbone souhaite rendre hommage à Claude Lorius, glaciologue français et pionnier de la climatologie moderne décédé le 23 mars dernier. Célèbre pour ses travaux sur l’étude du climat du passé, ce formidable « homme des glaces » fut l’un des premiers (avec son confrère Jean Jouzel et toute leur équipe) à établir un lien entre émissions de gaz à effet de serre (GES) anthropiques et réchauffement climatique.

Pour en savoir plus sur ses études et ses expéditions : Claude Lorius, le formidable homme des glaces

Pour aller plus loin rendez-vous sur son site.

Vous aimerez aussi

Revue de presse #98 du Capitaine

Revue de presse #98 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #97 du Capitaine

Revue de Presse #97 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de presse #96 du Capitaine

Revue de presse #96 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.