Revue de Presse #19 du Capitaine
Revue de Presse

Revue de Presse #19 du Capitaine

3 min. de lecture

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.

FairCarboN : un programme et équipement prioritaire de recherche exploratoire pour viser la neutralité carbone

illustration FairCarboN : un programme et équipement prioritaire de recherche exploratoire pour viser la neutralité carbone
AdobeStock

Le programme FairCarboN vient d’être lancé par le gouvernement français. Porté conjointement par le CNRS et l’INRAE, il vise à développer la contribution des écosystèmes continentaux (écosystèmes naturels, urbains et péri-urbains, forêts, écosystèmes d’eau douce et côtiers) à l’atténuation du dérèglement climatique et à l’atteinte de l’objectif de neutralité carbone. FairCarboN s’est ainsi doté d’un budget de 40 millions d’euros sur 6 ans et vient de lancer un appel à projets. Ce dernier a pour but de faire progresser la compréhension des processus clés du cycle du carbone. Cinq autres projets ciblés seront également développés à partir de 2023 pour répondre à des objectifs divers : création de base de données sur les évolutions des stocks de carbone, développement d’une plateforme destinée à la bioéconomie territoriale et soutien ciblé aux infrastructures de recherche pour le suivi des écosystèmes continentaux. L’enjeu du programme et équipement prioritaire de recherche exploratoire (PEPR) consiste à identifier les leviers écologiques, agronomiques et socio-économiques essentiels à la transition vers la neutralité carbone.

L’empreinte carbone de nos activités numériques

Empreinte carbone numérique : des nouvelles technologies moins  consommatrices ?
Selectra

Le secteur du numérique rejette en France 15 millions de tonnes d’équivalent CO2 par an, ce qui représente 2% des émissions de gaz à effet de serre nationales. 40% de cette empreinte est à imputer à la fabrication d’appareils soit le poste d’émission le plus important. Les estimations de l’Öko-Institut montrent ainsi que la production d’un grand téléviseur à écran plat émet une tonne de CO2, tandis que la fabrication d’un ordinateur portable rejette environ 250 kilogrammes de GES. Une bonne moitié de l’empreinte carbone totale de l’écosystème numérique correspond à la consommation d’électricité. 

Publicité : un décret pour encadrer les affirmations de « neutralité carbone »

AFP

Un décret d’application de Loi Climat et Résilience visant à encadrer les affirmations de neutralité carbone dans la publicité vient d’être publié au journal officiel du gouvernement. À partir du 1er janvier 2023, les marques devront justifier d’un bilan carbone et d’éventuelles mesures de compensation pour pouvoir vanter la neutralité carbone de leur produit. Cette mesure s’appliquera à toutes les formes de publicité : presse écrite et audiovisuelle, affichage, web, etc … Un QR code ou un lien devra être présent sur l’emballage des produits, renvoyant ainsi vers un site internet sur lequel les mesures de réduction ou de compensation carbone de l’annonceur devront être détaillées. L’objectif de ce décret, à savoir « assurer la transparence vis-à-vis du public » et « prévenir tout risque de greenwashing » ne sera pas entièrement atteint selon l’association de défense des consommateurs CLCV. « Mettre un QR code pour renvoyer vers le site, ça ne suffit pas, il faut expliciter les mesures (de compensation) sur le même support et compléter la mention en expliquant que tout produit génère des gaz à effet de serre. Sinon, ça peut être mal interprété par le public qui peut penser qu’un produit n’a pas d’impact sur le climat » précise Lisa Faulet, responsable scientifique et alimentation de la CLCV.

Le Grand Défi Écologique : comment le secteur privé est-il impliqué dans les scénarios de l’ADEME ?

 

Le Grand Défi Écologique, événement organisé à l’occasion des 30 ans de l’ADEME, a permis de réunir professionnels et citoyens autour des enjeux climatiques et environnementaux. À travers des ateliers et des conférences, les participants ont pu notamment en apprendre plus sur les quatre scénarios neutralité carbone 2050 mis en place par l’agence de la transition énergétique. Différents scénarios qui esquissent chacun à leur manière une refonte technologique, industrielle et économique de la société, impliquant nécessairement l’ensemble du secteur privé. Capitaine Carbone vous propose donc cette semaine d’analyser ces trajectoires de transition écologique du point de vue des changements induits pour les entreprises. 

Vous aimerez aussi

Revue de presse #50 du Capitaine

Revue de presse #50 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de presse #49 du Capitaine

Revue de presse #49 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de presse #48 du Capitaine

Revue de presse #48 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.