Revue de Presse #124 du Capitaine
Revue de Presse

Revue de Presse #124 du Capitaine

4 min. de lecture

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.

Tribune | « CSRD : au-delà de la mesure d’impacts, vers la conception d’un futur désirable »

Image de Max Bender sur Adobe Stock

Dans une tribune publiée le 10 juin dernier, Franck Amalric et Tony da Motta Cerveira de Square Management soulignent une faille dans l’approche « Impact » de la CSRD. Une faille qui exige des entreprises une analyse de double-matérialité pour évaluer leurs impacts. Cette analyse se concentre sur les incidences négatives et positives, réelles et potentielles, de leurs activités sur l’environnement et les personnes. Alors que les impacts négatifs sont plus faciles à quantifier et à normer, les impacts positifs potentiels quant à eux sont plus difficiles à anticiper et à évaluer. Pour les auteurs, cela risque de pousser les entreprises à négliger l’exploration de nouveaux impacts positifs au profit de la simple réduction des impacts négatifs existants. Pour atteindre les objectifs du Green Deal et transformer en profondeur les systèmes économiques, les entreprises doivent non seulement améliorer leur efficacité environnementale, mais aussi inventer de nouvelles manières de répondre aux besoins sociétaux. Elles doivent équilibrer l’exploitation actuelle et l’exploration de solutions innovantes. La recherche sur l’« ambidextrie organisationnelle » apparaît donc comme la solution pour gérer simultanément ces deux aspects, évitant ainsi de limiter la CSRD à une simple quête d’efficience au détriment de l’innovation économique.

Le crash du marché des crédits carbone

Image de ybernardi dans Pixabay

En 2023, le marché des crédits carbone a enregistré une perte de valeur de 61% en 2023 en raison de projets souvent inefficaces ou fictifs, dénoncés par de nombreuses enquêtes. C’est en tout cas ce que stipule un rapport de l’ONG Ecosystem marketplace. Bien qu’ils aient connu une forte augmentation en 2021, les crédits carbone, utilisés pour compenser des émissions de CO2 par des actions comme la plantation d’arbres ou le financement de projets d’énergie renouvelable, ont perdu de leur crédibilité auprès des acteurs du marché. La compensation carbone est critiquée pour être un moyen facile pour les entreprises d’afficher une contribution à la neutralité carbone sans engager des démarches de réduction d’émissions en amont. Julia Jones de l’université de Bangor souligne que, bien qu’il existe de bons projets, le marché nécessite une réforme pour plus de transparence et d’efficacité. Les crédits carbone doivent être mieux régulés pour éviter qu’ils ne nuisent à des initiatives authentiques de conservation des forêts. Selon elle, la situation appelle à une réflexion sur la manière de financer la protection de l’environnement sans compter uniquement sur le marché des crédits carbone, qui doit être encadré pour assurer sa contribution réelle à la lutte contre le changement climatique.

Elections européennes : la transition écologique et sociale plus que jamais affaiblie

Image de Валерія Ігнатенко dans Adobe Stock

Difficile de passer à côté de cette actualité qui bouleverse les Français et Françaises depuis dimanche. Les élections européennes de 2024 montrent un affaiblissement de la transition écologique. Le Rassemblement National, mené par Jordan Bardella, triomphe en France avec 31,5% des voix, reléguant les écologistes à la cinquième place. En 2019, Yannick Jadot avait obtenu 13,1%, mais la liste EELV, dirigée par Marie Toussaint, dépasse à peine les 5% cette fois-ci. La crise agricole et le scepticisme envers le Green Deal ont sapé le soutien aux mesures environnementales, malgré les efforts pour adopter des directives sur la nature, les pesticides, et la fin des véhicules thermiques. La montée de l’extrême droite, qui critique ces normes et prône un retour en arrière sur les politiques écologiques, compromet le leadership climatique de l’UE. Cependant, la majorité au Parlement européen reste entre les mains du Parti populaire européen, des Socialistes et Démocrates, et de Renew Europe, offrant un espoir pour l’avenir des mesures climatiques et sociales.

Comment mettre en place l’économie circulaire dans votre entreprise ?

Image de VectorMine dans Adobe Stock

Pour ce dernier article décrypté, Capitaine Carbone a souhaité vous partager des pistes de réflexion sur comment mettre en place l’économie circulaire en entreprise. Face aux enjeux de productivité, de durabilité et d’image, les entreprises abandonnent progressivement le modèle linéaire de consommation. Ce changement vers une économie circulaire, qui prolonge la durée de vie des produits tout en étant plus respectueux de l’environnement, se généralise. Mais comment intégrer ce modèle au sein de votre entreprise ? Pour mettre en place une telle philosophie, les entreprises doivent repenser leur modèle linéaire « produire-consommer-jeter » en favorisant un cycle de vie durable des produits, similaire à celui de la nature. Cette approche nécessite d’adopter des pratiques comme l’achat responsable, l’éco-conception, la gestion optimisée des ressources et la prolongation de la durée de vie des produits par réemploi, réutilisation et recyclage. Dans cette démarche, il est crucial d’impliquer les parties prenantes, de repenser les spécifications techniques des produits, de gérer leur fin de vie de manière durable et d’intégrer ces principes dans les contrats et le cahier des charges. Un suivi rigoureux des engagements et une stratégie systémique ancrée dans la politique de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est également requis pour assurer la réussite de cette transition vers un modèle de production plus responsable.

Vous aimerez aussi

Revue de presse #129 du Capitaine

Revue de presse #129 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #128 du Capitaine

Revue de Presse #128 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #127 du Capitaine

Revue de Presse #127 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.