La Revue de Presse #10 du Capitaine
Revue de Presse

La Revue de Presse #10 du Capitaine

4 min. de lecture

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.

Ikea, Amazon, Carrefour … Les promesses de neutralité carbone des grandes entreprises sont un véritable échec

Pixabay

Un nouveau rapport du New Climate Institute révèle que 25 grandes entreprises ayant pris des engagements de neutralité carbone ne réduiront au final que de 40% leurs émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2019. “Alors que la pression sur les entreprises pour qu’elles agissent contre le changement climatique augmente, leurs affirmations ambitieuses manquent trop souvent de substance réelle, ce qui peut induire en erreur à la fois les consommateurs et les régulateurs qui sont essentiels pour guider leur orientation stratégique » déclare ainsi Thomas Day, chercheur au New Climate Institute. Deux facteurs sont pointées du doigt par l’étude pour expliquer ces mauvais résultats. Premièrement, parmi les structures privées qui ont été choisies, très peu d’entre elles comptabilisent leurs émissions indirectes correspondant au scope 3 , alors même que celles-ci représentent 87% de leurs rejets totaux de CO2. De plus, le manque d’ambition des projets de compensation et le mauvais suivi de ces derniers nuiraient à l’obtention de résultats probants. Pour Charlotte Degot, les problèmes principaux restent cependant le manque de précision des calculateurs d’émissions et la complexité à réunir l’ensemble des données d’une structure. Elle précise que « Ce n’est pas de la mauvaise volonté de leur part ou du greenwashing, mais c’est tout simplement très compliqué sans outils adaptés ». *

*D’où la nécessité d’utiliser des outils fiables comme un protocole reconnu afin de réaliser son bilan carbone, et de faire appel à un prestataire spécialisé pour le mettre en place.

Val d’Oise : une première entreprise plante 8000 arbres au Mont Griffard pour compenser son bilan carbone

Mont-Griffard, jeudi 3 février 2022. La plantation du premier arbre s'est tenue en présence de Pascal Doll, président de l’agglo, Farid El Hajjouji, fondateur et gérant d’Énergie TP, Eddy Thoreau, conseiller délégué en charge de l’agriculture et de la trame verte et bleue, Evelyne Jumelle, adjointe au maire d’Écouen et Jean-Louis Marsac, maire de Villiers-le-Bel. CARPF.
CARPF

Énergie TP, une société spécialisée dans les travaux publics basée en Seine-et-Marne, a décidé de planter 8000 arbres pour compenser les résultats de son empreinte carbone.  Le projet a été organisé grâce à la communauté d’agglomération Roissy Pays de France (CARPF). Accompagner les sociétés privées désireuses de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre en reboisant le territoire, telle est la mission que s’est donnée la CARPF. En tant que premier partenaire,  Énergie TP a eu à cœur de participer à « une action citoyenne et volontaire ». À terme plusieurs milliers d’arbres d’essences locales seront plantés sur une superficie d’1,3 ha. Pour Pascal Doll, président de Roissy Pays de France « La compensation carbone n’est pas un vain mot, c’est quelque chose d’important pour l’avenir de nos enfants. J’espère que cette initiative en appellera d’autres et que des entreprises auront la même démarche ». 

Énergie, réchauffement climatique… le Maroc et l’UE se lancent dans un partenariat “vert”

Pixabay

L’Union Européenne a annoncé un partenariat vert avec le Maroc (premier partenaire économique de l’UE en Afrique). Un première pour l’UE qui « nous permettra de nous engager ensemble dans le développement de notre énergie, plus verte », a précisé la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen. Le projet, qui s’inscrit dans la lignée de l’Accord de Paris, vise à renforcer la coopération en matière d’énergie, de lutte contre le réchauffement climatique, de protection de l’environnement et de promotion de l’économie verte. Cette coopération vise essentiellement pour le Maroc à dynamiser l’exportation de ses produits agricoles vers l’Union européenne. Du côté des 27, l’enjeu principal reste le déploiement de leur flotte de pêche sur les côtes marocaines. Fin septembre 2021, une demande des indépendantistes sahraouis a cependant poussé la Cour de justice européenne à annuler deux accords de partenariat entre l’UE et le Maroc. L’Union européenne a depuis fait appel de cette décision. Le Sahara occidental reste en effet un territoire très disputé. Le roi Mohammed VI a ainsi rappelé que « le Maroc n’engagera avec ceux qui affichent des positions floues ou ambivalentes aucune démarche d’ordre économique ou commercial qui exclurait le Sahara marocain ».

L’hydrogène, la solution miracle pour décarboner l’industrie française ? 

L’hydrogène est une ressource de plus en plus populaire au sein de l’industrie française. Mais comment ce gaz est-il produit ? Sous quelles formes ? Quel rôle joue-t-il actuellement dans le mix énergétique et le secteur secondaire et quel rôle devra-t-il jouer à l’avenir ? L’État français a récemment promis d’investir 7,2 milliards d’euros d’ici à 2030 dans l’hydrogène vert et bas carbone. Reste maintenant à savoir si ces sommes seront vraiment investies dans les énergies renouvelables, seul moyen de développer une filière de l’hydrogène verte et responsable …

Vous aimerez aussi

Revue de Presse #23 du Capitaine

Revue de Presse #23 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #22 du Capitaine

Revue de Presse #22 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de Presse #21 du Capitaine

Revue de Presse #21 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.