La Revue de Presse #2 du Capitaine
Revue de Presse

La Revue de Presse #2 du Capitaine

3 min. de lecture

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.

Une France zéro carbone en 2050 : pourquoi le débat sur la sobriété est incontournable 

Une nouvelle étude de l’ADEME publiée fin novembre a dévoilé quatre profils de scénarios qui permettraient à la France d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Les deux premiers font le pari de l’implication directe de la société en jouant sur la modification de nos modes de vie, promouvant une réduction globale de la consommation. Les scénarios trois et quatre misent quant à eux sur des solutions technologiques à même de « réparer » les dégâts d’un monde toujours en forte croissance économique. La sobriété, principalement mise en avant par le scénario 1 « génération frugale », apparaît comme le levier le plus tangible et réaliste pour aboutir à un modèle de société neutre en carbone. Cette notion consiste plus en une interrogation et une satisfaction plus « verte » de nos besoins qu’en une diminution systématique de notre qualité de vie. La frugalité et la technologie ne sont donc pas des notions antinomiques, et la première peut même servir la seconde, notamment à travers les produits « low tech ». Trois grands freins s’opposent cependant à l’adoption de solutions de « bon sens » : l’effet rebond, l’incapacité financière et physique des ménages à appliquer un mode de vie sobre et la vision dans l’imaginaire collectif d’une « vie bonne » souvent synonyme de consommation. 

Pierre Rabhi, écrivain et figure de l’agroécologie, est mort à l’âge de 83 ans 

Pierre Rabhi, le 7 octobre 2018.

Pionnier de l’agroécologie, Pierre Rabhi est décédé d’une hémorragie cérébrale samedi dernier à l’âge de 83 ans. Le français d’origine algérienne était notamment l’auteur de « Vers la sobriété heureuse » et le fondateur du mouvement Colibri, créé en 2007 aux côtés de Cyril Dion. Caractérisé par une vision individualiste, locale et empathique de l’écologie, Pierre Rabhi a systématiquement refusé de participer aux mouvements collectifs de lutte. L’homme préférera distiller ses idées pacifistes et spirituelles lors de nombreuses conférences, en parallèle de ses activités agricoles.

Solana (SOL) vise la neutralité carbone avant 2022 

La plateforme de blockchain publique espère atteindre la neutralité carbone avant 2022. Selon le dernier rapport de Solana sur la consommation d’énergie de sa blockchain, une de se transactions utiliserait « 24 fois moins d’énergie qu’un iPhone 13 avec une batterie chargée à 100%. » La société compte mettre en œuvre une stratégie avant fin 2021 pour devenir neutre en carbone, sans avoir pour l’instant préciser si elle s’appuiera principalement sur la réduction de sa propre consommation d’énergie ou sur l’achat de crédits carbone. Solana est déjà moins énergivore que ses concurrents Bitcoin et Ethereum grâce à son système de preuve de participation.

Les opportunités de l’augmentation du prix des crédits carbone

10394.hr

Le prix des crédits carbone a connu une forte augmentation en 2021. Près de 300Mt d’éqCO2 auraient été échangées sur le marché volontaire cette année. Des chiffres qui s’expliquent par la forte demande des établissements financiers et des entreprises. Cette bonne nouvelle, ajoutée à la récente législation mise en place par la COP26 et la Loi Climat, pourrait favoriser le marché français et européen. 

La Cop26 annonce-t-elle la fin du double comptage ? 

La double comptabilisation des crédits carbone consiste à dupliquer la réduction/séquestration/évitement d’une ou de plusieurs tonnes d’éqCO2 échangées sur le marché carbone volontaire. Cette problématique qui a retardé pendant cinq ans l’adoption de l’article 6 de l’Accord de Paris et la création d’un nouveau marché carbone interétatique, a été résolue lors de la COP26, mais uniquement entre les pays. En effet, le double comptage persiste encore pour les entreprises, qui ne sont pas soumises aux mêmes obligations légales que les États, bien qu’elles soient aussi actrices de ce nouveau système d’échanges d’émission.

Vous aimerez aussi

Revue de presse #50 du Capitaine

Revue de presse #50 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de presse #49 du Capitaine

Revue de presse #49 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.
Revue de presse #48 du Capitaine

Revue de presse #48 du Capitaine

Chaque vendredi, Capitaine Carbone sélectionne pour vous l’essentiel de l’actualité française et internationale autour des enjeux de la neutralité carbone et des questions climatiques.